mardi 28 mars 2017

Shooting on location de Bart

Après "Deusse la légende" qui m'avait plus qu'enthousiasmé, je continue d'explorer l'œuvre de Bart. Je suis donc retourné sur son site pour me procurer de la bonne came qui poutre (l'expression "qui poutre" est copyrightée ©BartBD et utilisée avec son autorisation). Résultat : je vais aujourd'hui vous parler de "Shooting on location" qui est un récit antérieur  de quelques mois à "Deusse", mais beaucoup plus ambitieux en terme de pages puisque ce bel ouvrage ne fait pas moins de 104 pages !

Miki est un garde du corps sans emploi qui rêve de se faire une place au soleil. La chance semble enfin tourner quand son ancien employeur lui confie un travail assez particulier : assurer la sécurité de la starlette montante d'une sitcom, Amaëlis Besnard. Miki voit là un moyen de mettre un pied (voire les deux) dans le show business. Malheureusement pour lui, il va vite déchanter quand il va se rendre compte que la miss est aussi belle qu'ingérable. Commence alors pour Miki un long calvaire car il va devoir faire avec les crises en tous genres d'Amaëlis...

On ne va pas y aller par quatre chemins, "Shooting on location" est une vraie réussite. J'ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de Miki, d'Amaëlis et des autres protagonistes de cette histoire plus que testostéronée. On sent la volonté de Bart de créer une intrigue qui tient la route et qui ne se limite pas à une succession de scènes d'action. D'ailleurs, l'action à proprement parlée ne se trouve que dans la dernière partie du récit quand - ATTENTION SPOILER - l'ex mafieux d'Amaëlis est bien décidé à avoir la peau de Miki - FIN DU SPOILER. Bart prend le temps de poser son intrigue, de la développer et de présenter les personnages, avant de balancer la sauce. 

Les personnages peuvent - au premier abord - apparaître comme des clichés : le garde du corps épais physiquement et intellectuellement, la starlette droguée et incontrôlable, l'assistant homo etc. mais plus on avance dans l'histoire, plus ceux-ci s'étoffent et l'on se rend compte qu'ils sont un peu plus complexes qu'à première vue et ne se limitent pas à des stéréotypes. L'auteur joue d'ailleurs clairement  avec ceux-ci  pour apporter une bonne dose d'humour.

En ce qui concerne les dialogues, ceux-ci sont une vraie réussite et ils participent pleinement à l'ambiance de l'histoire. On sent que Bart a un très bon sens des dialogues qui claquent et qui font mouche et qu'il sait s'en servir à bon escient. 

Pour ce qui est des dessins, eux aussi sont à la hauteur même si l'on voit qu'ils ne sont pas aussi maîtrisés que pour "Deusse" - ce qui est normal vu que "Shooting" est plus ancien. Pour faire mon chipoteur, je dirais que certaines cases sont un peu maladroites dans leur composition ou au niveau des dessins, voire de la maîtrise du noir et blanc. Mais on sent tellement que Bart y a mis ses tripes, que cela passe sans problème.
L'ensemble est vraiment de très bonne facture et les scènes d'actions sont particulièrement bien rendues et dignes des meilleures films d'action. On a presque l'impression de voir le sang gicler hors des cases. On sent que l'auteur prend un réel plaisir à dessiner ces scènes-là et nous le transmets parfaitement (j'ai eu la même satisfaction en les lisant qu'en regardant un bon vieux Van Damme de derrière les fagots). 

Donc, encore une fois, j'ai vraiment apprécié cette vraie bande dessinée indépendante. Bart est - à mon avis - un auteur à suivre car vu son évolution entre ce "Shooting on location" et "Deusse", il ne devrait pas tarder à nous sortir son magnum opus (oui je parle couramment le latin, vu que j'ai fait Astérix LV2 au collège). Et moi, à ce moment-là, je pourrai faire mon vieux con, et déclarer entre deux nuages de fumée tirés de ma vieille bouffarde : je vous l'avais bien dit, m'voyez !

Note : 15/20


"Shooting on location" est disponible sur le site de Bart pour seulement 13€. Allez y faire un tour et vous aussi soutenez la vraie BD indépendante qui poutre© !

Comme pour "Deusse", j'ai eu le droit à ma petite dédicace. Et ma foi, je suis bien content !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Web Statistics