jeudi 12 janvier 2017

Deusse la légende de Bart

Continuant mon exploration des éditeurs et auteurs de bande dessinée indépendants, ma première chronique / critique de l'année est consacrée à Deusse de Bart. 

Pour être franc, je ne connaissais absolument pas cet auteur et c'est lui qui m'a contacté. Je me suis donc rendu sur son site et j'ai découvert un univers totalement inconnu pour moi : le comix gangsta hardcore ! Vu que je suis curieux, j'ai commandé mon exemplaire de Deusse (reçu avec une superbe dédicace) et je ne regrette absolument pas mon choix.

Deusse, caïd de la drogue est à la tête du plus grand réseau de distribution de substances illicites de la ville. Il est riche, célèbre, craint et / ou admiré par les autres. Mais l'action lui manque. Il regrette le temps où il devait donner de sa personne pour conquérir le pouvoir. Heureusement pour lui, l'arrivée d'une nouvelle génération de trafiquants qui souhaitent le mettre sur la touche, va lui redonner des ailes...

La seconde histoire est une "spéciale origine" hommage non dissimulé aux Strange du même nom que les moins de 35 ans ne peuvent pas connaître. C'est surtout un hommage / parodie des origines d'un superhéros célèbre. Je n'en dit pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte de cette très courte histoire, mais ô combien savoureuse !

Comme indiqué plus haut, c'était la première fois que je lisais ce genre de bande dessinée - à vrai dire je ne sais même pas si d'autres auteurs sont sur le créneau ou pas - et j'ai vraiment été agréablement surpris. 
Dans un premier temps, on se dit que c'est juste une histoire de dealer, de flingues et autres joyeusetés du même acabit, mais au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, on s'aperçoit qu'il s'agit d'un petit plus que ça. 
Le personnage du neveu de Deusse représente le libéralisme forcené, qui veut établir des business plans, rentabiliser à tout va etc... qui ne comprend le fonctionnement "à l'ancienne" de Deusse, qui se veut quasiment artisan du deal, qui souhaite toujours mettre la main à la patte et ne pas rester isolé dans sa tour d'ivoire (tel un un ouvrier devenu cadre ;)). Bref, comme dirait l'autre où est l'humain dans tout ça ?
J'ai également beaucoup aimé le passage dans le fast-food et la réflexion de Deusse quant aux hamburgers, qui m'a gentiment fait penser au passage de Pulp Fiction sur les frites et la mayonnaise...

La seconde histoire qui raconte la genèse de Deusse est tout simplement "énorme" - ou comme dirait Bart : elle poutre ! L'hommage parodique au superhéros, le cadre, l'action, le scénario, tout est vraiment bien vu et très agréable à lire.

Il ressort donc de ces deux histoires un parfum de polar hard-boiled, mâtiné de blaxploitation, le tout saupoudré d'humour noir et de dialogues bien sentis. Un cocktail détonnant que Deusse n'hésiterait pas à dealer au coin de la rue ! 

Les dessins de Bart sont eux également à la hauteur, avec un bon travail sur le noir et blanc, ainsi qu'un trait à la fois nerveux et rond. Ils m'ont un peu fait penser à ceux de Jason Latour dans "Southern Bastards". En tout cas, ils collent parfaitement à l'ambiance et servent à merveille cette histoire et ce (anti)héros qui ne recule devant rien.

En conclusion, je recommande vraiment cet "ovni" (au bon sens du terme) à tous les amateurs de vraie bande dessinée indépendante : Bart s'occupant de tout, du scénario au dessin, en passant par l'édition, on ne peut pas faire plus indé !

Note : 15/20 


Deusse la légende est disponible pour la modique somme de 5€ (+fdp) dans la boutique Bart BD. N'hésitez pas à aller y faire un tour ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Web Statistics